Elles sont femmes. Leur nudité ,une force ou fragilité .Leurs seins, d’amante, de mère sont leur féminité assumée.Leur pudeur ,leurs pensées intimes.Elles sont belles malgré elles, comme détachées de tout. Donc je peins

Priska Lorane